Cette situation est plutôt rare. Si c’est le cas, nous consolerons votre enfant, l’encouragerons et veillerons à ce qu’un moniteur l’incite à pratiquer une activité en le jumelant avec d’autres amis. Si l’ennui persiste et que votre enfant est malheureux, nous vous contacterons afin de vous en informer et de déterminer la meilleure approche pour le soutenir et le sécuriser.